Biographie de Beethoven 4


Cette année là,il compose sa 2eme symphonie opus:36 en ré majeur....sa 16eme sonate pour piano opus:31-1 en sol majeur ...sa 17eme sonate pour piano opus:31-2 en ré mineur appelée La Tempête..sa 18eme sonate pour piano opus:31-3 en mi bémol majeur...et ensuite son 3eme concerto pour piano et orchestre opus:37 en ut mineur

En 1804 ,ce sera sa 3eme symphonie opus:55 en mi bémol majeur...symphonie qu'il avait faite pour Napoléon Bonaparte qu'il considérait comme un très grand homme...mais après qu'il eut terminé sa symphonie,il sut que Napoléon s'était fait sacrer empereur...alors,d'un geste rageur,il aurait biffé sa dédicace et aurait déclaré:En fin de compte,il est comme tous les autres avant lui....il se moque du peuple...il ne veut que la Gloire...

Et il aurait écrit à la place :En souvenir d'un grand homme...

Peu de temps après,en 1806,il compose son concerto pour violon et orchestre opus:61 en ré majeur...sa 4eme symphonie opus:60 en si bémol majeur...son triple concerto (piano,violon,violoncelle)opus:56 en ut majeur...sa fantaisie pour piano,choeur et orchestre opus:80 en ut mineur(celle-là que j'ai mis la vidéo dans le message juste au-dessus de celui-ci)......son 4eme concerto pour piano et orchestre opus:58 en sol majeur sans compter des sonates pour piano,des quatuors et j'en passe...

Le temps passe trop vite et il a peur de ne pas avoir le temps de donner tout ce qu'il a à donner...il est de plus en plus sourd ....tout le monde le sait maintenant et il se sent malheureux....exclu...comme quand il était enfant....il se néglige et s'isole souvent dans la forêt....pour se sentir plus heureux.......mais...même là...ce n'est plus la même chose...il voit que ses chers oiseaux chantent....mais il ne les entend plus.....il ne les entendra plus jamais......

Oui... Beethoven est de plus en plus sourd...et par le fait même,de plus en plus seul car il répugne à dire aux autres "Parlez plus fort...je ne vous entend pas...je suis sourd "

Son caractère s'en ressent ...et ce n'est rien pour attirer les femmes...et pourtant,il est charmant avec elles et très attirant...mais il s'éprend toujours de celles qui ne sont pas pour lui...soit qu'elles sont trop agées ou trop jeunes ou déjà mariées ou promises à un autre de sang plus noble que lui...car les parents sont très honorés que le compositeur s'intéresse à leurs filles car il est très connu et très populaire...mais pour le mariage c'est autre chose...il faut un titre de noblesse ou la richesse...et Beethoven ne possède ni un ni l'autre...En plus,son langage est libertin et coloré...il manque de classe pour les grands salons mondains.Mais il espère toujours fonder une famille et se laisse toujours prendre à un nouvel amour...il y croit et fait des projets puis se retrouve toujours seul...seul et désespéré...et à chaque fois un peu plus malheureux...La solitude lui pèse...Il a bien parfois des aventures sans lendemains ...mais il en garde un goût amer car c'est contraire à ses principes...

En 1808,l'année où il compose sa 5eme symphonie opus:67 en ut mineur, sa 6eme symphonie opus:68 en fa majeur et sa 19eme sonate pour piano opus:49 en sol mineur,il donne une Académie...(concert énorme au profit d'un compositeur) au théatre de le Porte de Carinthie.C'est un succès monstre.

Peu de temps après,en octobre 1808,le roi de la Cour Kassel en Westphalie,Jérome Bonaparte,(le frère de Napoléon) qui avait assisté à son concert lui demande d'être chef d'orchestre et directeur musical à son service...et il accepte car il s'est brouillé avec un prince qui lui versait une rente annuelle de 600 florins depuis 1800...Il a la mort dans l'âme à l'idée de quitter Vienne...mais il lui faut survivre pour continuer de composer...et les rares leçons de piano qu'il donne encore,ne peuvent suffire...

Mais,il ne quittera pas Vienne...

Il avait déjà proposé ses services à la Cour de Vienne...mais on ne lui trouvait pas assez de classe pour la Cour...car Beethoven est toujours resté lui-même...""déboutonné"" comme il disait...

Mais toutefois,en sachant qu'il allait quitter Vienne,3 riches princes lui offrent une rente annuelle de 4000 florins sans obligations autres que celle de ne pas quitter Vienne sauf s'il veut faire des tournées,et aussi de donner un concert de charité par année...

Quand il avait offert ses services,il ne leur demandait que 2400 florins avec plein d'obligations de sa part...et ils avaient refusé...mais à l'idée de le voir quitter Vienne,ils lui offraient beaucoup plus dans l'espoir de le garder...

Alors,il accepte !!

Mais dès 1811,un des princes est placé sous tutelle et un autre meurt après un accident de cheval...il n'en reste donc qu'un qui paye sa part...ce qui fait que Beethoven ne recevra pleinement son dû qu'en 1815 après une longue bataille juridique aux descendants des deux princes.

Après tout,il avait refusé l'offre de 650 ducats d'or du roi de Westphalie...

À compter de 1809,Beethoven ne se freine plus,il cède à ses fièvres et à ses passions et la musique qu'il compose a une sonorité riche et puissante...du jamais vu...C'est cette année là qu'il compose son 5eme et dernier concerto pour piano et orchestre opus:73 l'Empereur en mi bémol majeur.....et son 10eme quatuor ""Les Harpes""opus:74 en mi bémol majeur ..... (mon préféré)

Pendant qu'il compose son concerto,Vienne est en guerre et Beethoven est chez son frère...il se cache la tête sous des tonnes de coussins pour tenter de protéger ses oreilles pendant les bombardements...Et c'est aussi l'année de la mort de Hayd'n qui était resté son ami...même si Papa Hayd'n ne lui donnait plus de leçons,ils avaient continué de se voir régulièrement jusqu'en 1798...et ensuite,une fois de temps à autre...mais je crois que c'est la surdité de Beethoven qui a éloigné Hayd'n...car il fuyait la tristesse...

En 1810 et 1811,il compose un peu moins car il a des vilaines maladies des intestins et des poumons et de plus,il est très pris par les recours en justice pour sa rente...et il a encore une peine d'amour après une rupture douloureuse...

Il fera quand-même le merveilleux trio à l'Archiduc opus:97 en si bémol majeur.....sa 26eme sonate pour piano Les Adieux opus:81-A en mi bémol majeur.....et la très connue For Élise qu'il avait offert à Thérêsa Malfatti qui vient de le quitter...Quelqu'un a dit que Thérêsa l'aurait quitté par jalousie parce qu'il flirtait un peu trop avec les soeurs Bettina et Antonia Brentano...EH oui !!! notre Beethoven était un charmeur...il avait beaucoup de succès avec les femmes...mais voilà...aucune d'elles ne voulait l'épouser pour former une famille...et lui,c'était son plus cher souhait.

Vers la fin de 1811,il entame la composition de sa 7eme symphonie opus:92 en la majeur ....(ma préférée) et de sa 8eme symphonie opus:93 en .fa majeur....il finira les deux en 1812.....

Mais oui....1812....c'est aussi l'année de la célèbre "" Lettre à l'Immortelle Bien-Aimée)...cette lettre dont le brouillon a été retrouvé dans les affaires de Beethoven après sa mort ...et qui a suscité bien des interrogations et qui en suscite encore aujourd'hui...car il ne mentionne pas le nom de la femme....juste les initiales...

Des spécialistes ont essayé d'analyser les facteurs entourant cette mystérieuse lettre pour savoir à qui elle était adressée...mais encore aujourd'hui,on ne sait pas exactement et probablement qu'on ne le saura jamais...Et si Beethoven n'avait pas eu cette habitude de toujours garder les brouillons des lettres qu'il postait,on n'aurait même jamais su qu'il y avait une lettre à l'Immortelle Bien-Aimée....

à suivre (Biographie de Beethoven 5)


Bethoven - 6th Symphony

 



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×