Biographie de Beethoven 2


À la fin de 1779,le nouveau directeur musical et organiste de la Cour Christian Neefe qui avait vu le concert du petit à Cologne,demande au père de lui amener son fils car il veut voir où l'enfant en est rendu...Après l'avoir entendu,il demande à le prendre sous sa protection pour continuer sa formation.C'est la meilleure chose qui pouvait arriver à l'enfant...Cet homme est comme un bon père pour lui...il le comprend et lui donne des vraies leçons...et vu que le petit passe pratiquement tout son temps avec lui,il est par le fait même délivré de son père qui boit de plus en plus...

Si bien qu'en 1782,âgé d'à peine 11 ans,l'enfant devient l'assistant de Neefe et il compose 9 variations pour piano opus:WoO63

En 1783,il compose 3 sonatines opus:WoO47 et un concerto pour piano opus:WoO4 et deux rondos opus:WoO48 et WoO49...il est le remplacant de Neefe à la Cour quand celui-ci doit s'absenter et il est aussi claveciniste pour l'orchestre de la Cour...il reçoit un petit salaire...il est enfin heureux et commence à faire publier ses oeuvres...

Ses progrès continuent et en 1787,il est altiste,organiste ou pianiste dans différents orchestres...il dirige un orchestre et donne des leçons privées de piano...et il n'a que 16 ans !!!...Vu ses progrès énormes et son grand talent,la Cour lui paye un voyage à Vienne pour rencontrer Mozart.Il part donc pour Vienne en avril 1787 mais en juin,il reçoit la nouvelle que sa mère est très malade (tuberculose)...il revient donc à Bonn et sa mère meurt quelques semaines plus tard.

Beethoven sera très affecté par la mort de sa mère,il a été malade pendant plusieur mois et même alité,refusant de voir ses amis.

A-t'il rencontré Mozart ?...Les avis sont partagés...D'aucuns disent qu'il l'aurait traîté de mendiant et qu'il aurait refusé de le recevoir...D'autres disent qu'il n'aurait juste pas eu le temps mais qu'il serait revenu sur ses pas pour l'écouter jouer du piano et qu'il aurait dit:Surveillez ce jeune homme car vous entendrez beaucoup parler de lui.On ne saura probablement jamais ce qui s'est vraiment passé.

En 1789,à 18 ans,son père buvant de plus en plus,il est nommé tuteur de ses deux frères par la Cour et on prélève la moitié du salaire de son père pour le lui donner afin qu'il puisse s'occupper convenablement de ses frères...il continue de composer, de jouer dans différents orchestres et de donner des leçons sans oublier de veiller sur ses frères qui sont à peine plus jeunes que lui.

En 1791,il rencontre Hayd'n de passage à Bonn...celui-ci,après avoir vu quelques oeuvres du jeune homme, demande à Neefy de lui organiser un voyage à Vienne et il lui donnera des leçons.Neefy accepte et la Cour payera le voyage...Beethoven assure donc la surveillance de ses deux frères et se prépare pour le voyage.Il part le 2 novembre 1792.Il ne reviendra plus jamais à Bonn...Peu de temps après,il fait venir ses deux frères à Vienne pour veiller sur eux et s'occupper de leurs études...Son père est décédé de ses excès de beuverie...Beethoven n'est pas allé rendre un dernièr hommage à son père...Trop de mauvais souvenirs....j'aurais fait la même chose...Voilà !!!

Mais par contre,il toujours désiré revoir les lieux de son enfance,sa chère forêt où il passait des heures libre et heureux...

Beethoven réside maintenant à Vienne.Il a commencé à jouer dans les salons et il est très applaudi car il est un virtuose du piano...il improvise et écrit plus tard car tout est enregistré dans sa mémoire...Les princes et riches contes de Vienne se disputent l'honneur de lui offrir le gîte dans leur château pour le prestige que ca leur donne...Il a un cheval à sa disposition et vit dans le confort...On lui fait des cadeaux de grande valeur...violons,altos et autres instruments de musique car ses talents sont multiples.

Il repense souvent à la belle Éléonore Breuning qu'il avait passionnément aimé quand il était adolescent à Bonn...Les parents de la jeune fille l'avaient mariée à un vieux conte.D'ailleurs,il a toujours eu des amours malheureux.Il aimait des femmes qui l'aimaient aussi mais toujours promises à d'autres par leurs parents...

En 1794,le bon vieux papa Hayd'n cesse de lui donner des leçons...Il lui dit qu'il n'a plus rien à lui apprendre car il est différent de lui par sa musique et qu'il ne doit absolument pas changer son style...il lui prédit aussi que sa musique sera appréciée pour des générations à venir et qu'elle traversera même l'éternité.

Peu de temps après,suite à des conflits politiques,c'est la fin de son allocation d'études que lui versait la Cour de Bonn.Il prend quand-même quelques leçons avec d'autres professeurs dont Albrechtsberger et Salieri et il donne lui-même des leçons à d'autres...

Il se fait plusieurs amis musiciens et ensemble,ils passent des soirées complètes à jouer....surtout des quatuors...Mais sans son allocation d'études,il ne doit plus compter que sur lui-même pour subvenir à ses besoins et à ceux de ses deux frères qui n'ont pas fini leurs études.Quelques riches nobles lui versent des petites rentes pour qu'il puisse continuer à composer et il leur dédie plusieurs de ses oeuvres...Mais c'est très insuffisant ...alors,le 29 mars 1795,il donne un grand concert au Burgthéater de Vienne.Et en 1796,il entreprend une grande tournée à l'étranger:Berlin,Leipzig,Dresde,Prague,Presbourg(Bratislava),Nuremberg et Budapest...Tournée couronnée de succès !!!

Il est très apprécié malgré sa nature sauvage et rebelle...Ses sautes d'humeur sont attribuées à son génie.

En 1797,il commence à ressentir les débuts de sa surdité qui sera complète en 1819...Il est alors en tournée et il compose de plus en plus...il se hâte car il a peur de manquer de temps....

Nous sommes en 1797...Beethoven est encore en tournée...il commence à ressentir les premiers signes de la surdité...alors,il panique...il a peur de ne pas avoir le temps de tout faire...

Il est très malheureux...un musicien sourd...c'est un non-sens !! Il a peur qu'on ne lui fasse plus confiance...et c'est pourquoi il cachera sa surdité pendant très longtemps.

En 1799 et 1800 ,il compose sa 1ere symphonie opus:21 en ut majeur et les Variations Éroïca opus:35 en mi bémol majeur...Sa première symphonie ressemble beaucoup à celles de Mozart et de Hayd'n....mais il trouvera bien vite son propre style et ses autres symphonies se démarqueront et ne ressembleront à aucune autre musique...

Mais en 1802,il a la certitude qu'il deviendra complètement sourd...il trouve la vie trop injuste et son caractère s'en ressent...Pourquoi ne peut-il être heureux comme tout le monde ???

à suivre (Biographie de Beethoven 3)



Beethoven - Moonlight Sonata



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×